Sculpteur au Féminin
"Se fondre, épouser, faire corps avec."

Dans la vie comme dans son métier d'artiste c'est le même geste qui anime Sophie. Ainsi, retrouver chaque jour les habitués du bar du coin et s'immerger dans le quartier c'est déjà "être au travail". De la vie au métal, son activité traverse trois étapes. Dans les musées ou les expositions, elle dessine d'après modèles. Son trait est plus figuratif qu'à l'ordinaire. Elle aime à découvrir les oeuvres nouvelles d'artistes d'aujourd'hui comme elle aime à accomplir d'inlassables retours en redécouvrant Rodin par exemple. Tenir d'une main le présent et, de l'autre, le passé. S'inscrire sur la chaîne du vivant.

Quand elle revient à elle, à sa pratique, c'est dans la matière qu'elle trouve de la beauté, qu'elle la cherche. Mais la matière ne se livre pas instantanément. Donner forme au métal nécessite concentration, patience et endurance. L'acier demande de s'investir physiquement. Découper au plasma et souder à l'arc sont une dualité : force et douceur dans un même mouvement.

Sculpter c'est être seul au milieu de ses réalisations, c'est vivre pas tout à fait dans les normes, c'est s'investir profondément sans être toujours compris, c'est éprouver quotidiennement le face à face avec la matière et son volume à laquelle il faut incontournablement donner forme : CRÉER.


Sophie, WOMAN SCULPTOR
"Merging material, marrying and embracing it."

Both in life and art working, she is driven by the same daily step. Thus, meeting again regular clients at the local bar every day and immerse in the district is "already working". From life to sculpting metal, her activity goes through three stages. In museums or exhibitions, she is drawing from the models. On this occasion, her line art is more figurative. She likes to discover works of contemporary artists, as she likes to look back and rediscover Rodin, for example. To catch at the same time present and past. Forming part of the chain of the living...

When she returns to practise, she's looking for and finally finds beauty in the material. But the material does not open itself up immediately. Metal working process requires concentration, patience and stamina. Steel needs physical investment. Plasma cutting and arc welding are duality: strength and smoothness in a same gesture.

Sculpting is to be alone in the middle of its personal works. It's living borderline. It's deeply investing without being understanding. It's trying out the daily face to face with the material and its volume which it needs absolutely shape: CREATE.